ACTUALITÉS

Le CORICAN, une chance à saisir pour l’industrie maritime

Date : Mercredi 29 novembre 2017
Source : GICAN

Communiqué , Paris le 29/11/ 2017

Le CORICAN, une chance à saisir pour l’industrie maritime

Le Conseil d’Orientation de la Recherche et de l’Innovation pour la Construction et les Activités Navales (CORICAN) a pour mission de faire émerger des démarches industrielles innovantes dans une approche structurante, afin de maintenir la compétitivité d’une filière qui travaille en grande majorité à l’exportation. Il rassemble l’ensemble des industriels de la filière navale et aussi les pouvoirs publics, le Ministère de la Transition écologique et solidaire, le Ministère chargé des transports, le Ministère de la recherche et le Ministère de l’Économie et des finances.  Éclairer l’État et la Commission Européenne, ainsi que l’ensemble des financeurs publics de la recherche et de l’innovation, sur la manière de soutenir l’innovation par des feuilles de routes technologiques pour toutes les marines et toutes les implantations en mer, reste bien l’objectif prioritaire du CORICAN.

L’ambition commune des entreprises du secteur s’est exprimée lors du comité de pilotage du CORICAN du 17 novembre, par la voie des grandes fédérations professionnelles du maritime. Produire des navires, des plateformes ou des technologies maritimes plus agiles, plus économes en énergie, plus respectueuses de l’environnement et plus sûrs sont les priorités qui ressortent après le travail mené par le Groupement des Industries de Constructions et Activités Navales (GICAN) et des pôles de compétitivités (Mer Méditerranée, Mer Bretagne Atlantique et EMC²).

La seule stratégie possible pour réaliser cette ambition globale est résolument de maintenir notre savoir-faire technologique, d’améliorer les solutions, d’adapter le contexte réglementaire aux nouveaux enjeux et de préserver un marché européen suffisant afin d’amortir les coûts de développement, par la préservation de conditions favorables au maintien d’une industrie maritime en Europe prospère.

Les premières feuilles de route du CORICAN (2012-2015) ont permis le soutien public de la filière navale et maritime, lors des précédents plans d’investissement d’avenir. Leur actualisation était devenue une nécessité. Le cadrage de cette synthèse prospective, entériné par le comité de pilotage du CORICAN, tenu le 17 novembre à Paris, se présente comme suit :

  • le navire qui maîtrise son impact sur l’environnement, pour concourir au respect des engagements de la COP 21 > feuille de route « Green Ship » ;
  • le navire sûr et intelligent, qui intègre particulièrement les nouveaux outils numériques afin d’améliorer son efficacité, dans un environnement sécurisé et à coût optimisé > feuille de route « Smart Ship » ;
  • le chantier naval qui améliore sa compétitivité grâce notamment aux outils numériques, pour faire face à la concurrence internationale > feuille de route « Smart Yard » ;
  • le déploiement durable de sites industriels en mer pour valoriser les mers > feuille de route « smart offshore industries».

La pérennité de ces feuilles de route représente un enjeu cardinal de la filière de l’industrie maritime afin de bien répondre aux appels à projets français et européens d’investissements d’avenir et à tirer la quintessence de l’accompagnement au sein des régions maritimes du contrat de filière.

La filière navale et maritime a l’ambition, avec le soutien du Ministère de la Transition écologique et solidaire, du Ministère chargé des Transports, du Ministère de la Recherche et de l’Innovation, du Ministère de l’Économie et des Finances, de gagner une croissance de 3% en valeur de l’activité industrielle et en nombre d’emplois directs grâce au doublement de l’effort d’investissement de recherche et d’innovation collaboratives pour la porter à 100 M€ par an. Cette proposition sera détaillée au gouvernement lors d’une prochaine réunion du Conseil du CORICAN 2018, coprésidée par le Ministre de l’Économie et des Finances et la Ministre chargée des Transports.

*****************************

Contacts :

CORICAN : thomas.lockhart@gican.asso.fr ; xavier.guerin@developpement-durable.gouv.fr

Communication : anne.devilloutreys@gican.asso.fr

www.corican.fr